Une année en revue pour une nouvelle décennie

Andrew Byrne le 9 janvier 2020

Alors que nous entamons une nouvelle décennie, il semble que tout ce qui se trouve sur la scène mondiale, le bon comme le mauvais, culmine vers ce moment. Les nouvelles découvertes scientifiques se font plus rapidement que jamais, le monde (du moins ses plus jeunes générations) s’attaque finalement au changement climatique, et il y a même des manifestations mondiales de grande envergure pour et contre la question. Des politiciens dictatoriaux se font élire, mais il y a aussi des lueurs d’espoir provenant de pays comme la Nouvelle-Zélande et la Slovaquie où les dirigeants se concentrent sur l’amélioration de l’humanité et la croissance de l’innovation et de la durabilité dans leurs pays respectifs et au niveau international. On nous a avertis de la possibilité d’une autre récession économique, mais l’écosystème d’innovation, particulièrement pour les biosciences, est plus que jamais en plein essor.

En matière de nouvelles internationales, il est facile de rester encapsulé dans sa propre bulle de filtres, soit la bulle qui est créée par les algorithmes qui nous présentent les choses que nous pourrions aimer en fonction des prédictions et les choses semblables à celles avec lesquelles nous avons interagi par le passé. Notre bulle de filtres peut présenter le monde comme s’il ne s’y passait que des événements négatifs. Par contre, cette dernière décennie, malgré ses défis, nous a fourni plusieurs histoires inspirantes.

En 2019 uniquement, nous avons embauché trois nouveaux collègues, nommés par une directrice exécutive réellement excellente, Jennifer O’Donnell, alors que notre directrice exécutive précédente, Meaghan Seagrave, est devenue présidente de notre entreprise subsidiaire, 1812 Hemp.

 

 

 

 

 

 

55 entreprises de biosciences ont été lancées au N.-B. depuis 2019. Elles comprennent :

  • Laforge Bioenvironmental
  • BIOPolynet
  • Mycodev Group
  • NB-Biomatrix
  • Resilia Medical Solutions
  • WEnTech/anessa
  • Chopin Coastal Health Solutions
  • Chinova Bioworks
  • Kasis Environmental
  • SomaDetect
  • 1812 Hemp

La Stratégie de la bioéconomie du Canada a été publiée et le consortium BioDesign a reçu du financement pour aller de l’avant avec BioNB et quatre autres organisations partenaires : Bioindustrial Innovation Canada, l’Association des produits forestiers du Canada (APFC), FPInnovations, et BIOTECanada. L’équipe de BioDesign est un consortium industriel composé d’entreprises, d’associations, d’établissements universitaires et d’établissements de recherche de divers secteurs qui est axé sur l’utilisation du potentiel des ressources naturelles du Canada afin d’accélérer la transition du Canada vers une société durable faible en carbone.

 

 

 

 

 

 

 

L’écosystème d’innovation est en croissance et nous pouvons le faire par l’entremise de publications comme « Industry & Innovation in New Brunswick » publié en décembre 2019. Elle présente plusieurs projets novateurs de notre province, y compris l’importante initiative d’Ignite Fredericton et le nouveau cybercentre d’excellence, le premier du genre au Canada.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même si plusieurs organisations ne s’y trouvent par (y compris nous), l’inventaire des atouts du Nouveau-Brunswick a été publié et nous permet de voir ou et comment la R et D se déroule près de chez nous, ce qui nous permet de collaborer plus efficacement pour utiliser les atouts et les ressources disponibles.

https://www.unb.ca/research/innovation/

 

 

 

 

 

 

Le lauréat de cette année du Prix de réalisations en biosciences du Nouveau-Brunswick est anessa. anessa est une entreprise de logiciel se spécialisant dans l’industrie du biogaz qui a développé des logiciels robustes et sophistiqués pour aider ses clients à évaluer, valider et exploiter des usines de digestion anaérobie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette année, notre directrice exécutive Jennifer O’Donnell est devenue la représentante des organismes sans but lucratif pour le conseil d’administration de la Supergrappe des océans du Canada! La Supergrappe des océans du Canada (SOC ou supergrappe des océans) est la première initiative intersectorielle de son genre, ce qui comprend une vision partagée des chefs de file en pêche, aquaculture, ressources marines, manutention, défense, ressources marines renouvelables et technologie océanique. En facilitant la croissance de ces industries grâce à une grappe interconnectée, nous positionnons le Canada à devenir un chef de file pour l’innovation durable pour les océans.

Ce fut aussi une grosse année pour le cannabis, et pas seulement pour BioNB et 1812 Hemp. Nous savons que l’innovation provenant de cette industrie et des entreprises du Nouveau-Brunswick, comme Organigram, qui a connu des retombées positives non seulement pour l’industrie du cannabis, mais aussi pour les secteurs plus traditionnels du Nouveau-Brunswick comme l’agriculture et la foresterie. Brennan Sisk est aussi devenu coordonnateur provincial du cannabis pour le Nouveau-Brunswick. Il aidera à rassembler les intervenants pour qu’ils avancent ensemble. Moncton s’est aussi rallié en grand à l’Université de Moncton pour créer le Centre d’innovation et de recherche sur le cannabis.

 

 

 

 

 

 

Il s’agit de quelques exemples de ce qui se passe chez nous et au Nouveau-Brunswick. Si vous jetez un coup d’œil à nos voisins du Canada atlantique, des choses tout aussi incroyables se produisent dans ces provinces et d’organisations comme Venn, Springboard Atlantic, Scientists of the Maritimes, la Supergrappe des océans du Canada, BioNova, le Centre d’innovation de la Nouvelle-Écosse, Génome Atlantique, et PEI BioAlliance. Comme le dit si bien Entrevestor, il se passe quelque chose dans les sciences de la vie au Canada atlantique, qui a largement été le segment le plus excitant de l’économie de l’innovation lors du premier semestre de 2019. Dans les trois mois menant au 31 mars 2019, les entreprises en biologie ont accumulé 74,3 millions de dollars en fonds d’action, déposé un prospectus pour inscription en bourse et annoncé l’élargissement d’une usine de 145 millions de dollars. Derrière ces manchettes, plusieurs choses se produisent pour soutenir la perspective à long terme pour le domaine.

Nous avons hâte à la nouvelle décennie et à un renouveau de l’innovation et du progrès mondial. Nous sommes extrêmement heureux de faire partie d’un écosystème soutenant, ouvert et innovateur, et nous voulons continuer à travailler davantage pour l’avancement des biosciences et de la bioéconomie avec l’aide de chacun d’entre vous et de nos divers partenaires de projets.

Nous visons à être le champion de l’avancement du domaine des biosciences du Nouveau-Brunswick, mais nous ne pourrions pas le faire sans l’aide de nos supporteurs au niveau provincial, national et international. Notre mandat est d’encourager les biosciences et la bioéconomie au Nouveau-Brunswick en fournissant du leadership et du soutien pour augmenter la recherche, le développement et la capacité de commercialisation dans la province, et nous désirons poursuivre cette mission avec chacun d’entre vous en 2020 et plus loin encore.

Si vous désirez en savoir davantage au sujet de ce que BioNB a fait au cours de la dernière année, vous avez besoin de conseils pour un projet potentiel, ou vous désirez simplement placoter, communiquez avec nous. Nous aimerions avoir de vos nouvelles et connaitre les bonnes choses que vous faites! Vous pouvez communiquer avec Andrew Byrne, notre directeur du marketing et des communications en tout temps au abyrne@bionb.org.

 

 

 

Mots clés