FRAYER LE CHEMIN POUR DES PRODUITS DE SANTÉ NATURELS DURABLES – VOICE LE MARC SURETTE

Un article de la série "Sous l'oeil du microscope" Jenny Keleher le 11 septembre 2015

Les acides gras oméga-3 sont vantés par les nutritionnistes et les scientifiques comme étant de « l’or liquide » pour notre santé – mais pourquoi plusieurs d’entre nous ne les ajoutent pas à notre diète quotidienne?

« Tout simplement parce que plusieurs n’aiment pas l’arrière-goût de poisson », dit le Dr Marc Surette, professeur à l’Université de Moncton et titulaire de la chaire de la recherche en biosciences de la FINB. Les poissons sont la source la plus importante d’acide gras oméga-3, mais le goût n’est pas le seul problème. Les producteurs d’aliments riches en oméga-3 et de suppléments nutritionnels ont de la difficulté à répondre à la demande, ce qui amène des questions de durabilité de la pêche – la source principale d’acide gras oméga-3.

Le Dr Surette travaille avec des entreprises pour développer des sources végétales d’acides gras oméga-3, ce qui répondrait à la question de la durabilité, mais qui réglerait aussi la problématique commune de la quantité potentiellement dangereuse de métaux lourds qui se trouvent dans les poissons. En développant une source agricole de ces précieux acides gras, le marché serait submergé par une source durable, ce qui permettrait à l’industrie de répondre aux demandes du marché et de faire des expériences à plus grande échelle pour trouver d’autres applications à ces huiles pour l’alimentation humaine, la nourriture pour animaux et les poissons d’aquaculture, et plus encore.

Les huiles de poisson et les maladies cardiovasculaires – la plus importante cause de décès dans les pays développés

Certains affirment que la consommation régulière d’acides gras oméga-3 peut diminuer la tension artérielle, traiter la dépression et même guérir le cancer, mais la preuve reste à faire pour certaines de ces affirmations. Entre temps, le Dr Surette et la communauté de recherche s’entendent pour dire que les acides gras oméga-3 jouent un rôle majeur dans la diminution des chances de développer des maladies cardiovasculaires, la plus importante cause de décès dans les pays développés.

« Si nous divisons la population canadienne en quatre groupes égaux, où le premier groupe consomme de l’huile de poisson quotidiennement et que le quatrième groupe n’en consomme pas du tout, le quatrième groupe a presque quatre fois plus de chances de mourir d’une maladie cardiovasculaire que le premier. »

Le Dr Surette croit qu’une nouvelle source végétale d’acides gras oméga-3 pourrait avoir les mêmes avantages sur la santé cardiovasculaire que son homologue tiré du poisson. « Les entrants sont quelque peu différents, mais l’utilisateur en retirait les mêmes avantages pour la santé. » Heureusement, la source en question, une superfleur d’Ahi, pousse très bien dans le climat de l’Atlantique. Nos nuits fraîches et nos jours tempérés constituent un excellent environnement pour la fleur.

Créer un nouveau produit de santé naturel

Comme titulaire de la chaire de recherche en biosciences de la Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick, le Dr Surette, un professeur de biochimie et de chimie, cherche à tirer profit de son expertise et de celle de son partenaire de laboratoire afin de conclure des partenariats avec des entreprises pour développer un nouveau produit de santé naturel pour les industries en émergence. Il espère que l’industrie et les nouvelles entreprises en émergence chercheront l’expertise de son laboratoire pour développer leurs propres produits de santé naturels. « Nous voulons que la communauté soit au courant de l’expertise de notre laboratoire quand vient le temps d’évaluer des huiles, de comprendre des formulations, d’effectuer des études d’impact sur la santé, et de comprendre comment les différents suppléments affectent le métabolisme humain et animal afin qu’ils puissent trouver de la valeur dans leurs sous-produits et développer de nouveaux produits ou de nouvelles applications. » Le marché des suppléments nutritionnels pour les humains et la nourriture animale riche en acides gras prend de l’expansion, et le Dr Surette aide la région à se préparer à agir pour répondre à cette tendance.

Mots clés