JOURNÉE DES PARTIES PRENANTES AU CENTRE DE RECHERCHES SUR LA POMME DE TERRE

LE CENTRE DE RECHERCHES SUR LA POMME DE TERRE D’AAC A OUVERT SES PORTES LORS DE LA JOURNÉE DES PARTIES PRENANTES LE 26 NOVEMBRE 2014 admin le 13 décembre 2014

Le 26 novembre, le Centre de recherches sur la pomme de terre (CRPT) à Fredericton a ouvert ses portes pour la Journée des parties prenantes, un événement exclusif pour l’industrie qui a mis en valeur l’établissement et sa capacité de recherche et développement pour la première fois en huit ans. Le CRPT est un établissement de recherche fédéral composé de talents de calibre mondial situé au Nouveau-Brunswick. L’objectif de la Journée des parties prenantes est de mieux faire connaître le CRPT et d’entamer un dialogue avec l’industrie, ainsi que de démontrer le niveau de talent et la capacité d’un des plus anciens actifs fédéraux du pays. La Journée des parties prenantes sera sans doute le premier de plusieurs événements qui recevront l’appui de BioNB afin d’attirer l’attention sur la capacité de recherche et l’infrastructure de calibre mondial dont bénéficie le Nouveau-Brunswick.

La pomme de terre est une des cultures les plus importantes au niveau mondial et une source alimentaire de plus en plus importante pour les régions en développement. Les pommes de terre cultivées sont susceptibles d’être la cible de pestes et de pathogènes; il est donc important de comprendre la pomme de terre pour une meilleure gestion des cultures. Le Nouveau-Brunswick exporte à lui seul plus d’un milliard de dollars en pommes de terre chaque année, une industrie à succès qui reçoit l’appui de recherche à la fine pointe au CRPT.

SÉQUENCEUR D’ADN, DRONES VOLANTS, POMMES DE TERRE VIOLETTES, INSECTES, ET FRITEUSE

Visiter un laboratoire de recherche de haute technologie est aussi intéressant que vous pourriez le croire. Les invités de la Journée des parties prenantes ont eu la chance de visiter les laboratoires du Centre de recherches sur la pomme de terre où plusieurs chercheurs ont offert des discussions sur leur recherche en cours. Les membres de l’industrie étaient activement engagés, lançant des conversations importantes sur les affaires courantes du domaine, des solutions potentielles, et la possibilité de nouveaux partenariats de recherche industrielle.

Le CRPT rassemble 20 laboratoires appuyant de l’expertise en biologie moléculaire, en génomique, en phytogénétique, en nutrition du sol, en qualité de l’eau, et plus. Seize chercheurs professionnels et 40 employés techniques collaborent au niveau international à des projets menés par l’industrie. Les présentations de la Journée des parties prenantes ont permis de confirmer que les employés sont très passionnés par leur travail et que le calibre de leur recherche est effectivement de niveau mondial. BioNB a eu l’occasion de faire des entrevues avec trois des meilleurs chercheurs du CRPT. Lisez-en plus sur la recherche en cours de la Dre Claudia Gover, du Dr David De Koeyer et de la Dre Helen Tai.

[Photo : (en haut à gauche) laboratoire de cuisson de la pomme de terre du CRPT (en haut à droite) technologie de drone agricole en cours d’élaboration avec Resson Aerospace et McCain Foods (en bas à gauche) la Dre Helen Tai parle de la façon dont son équipe utilise des échantillons de pommes de terre et un séquenceur d’ADN pour élaborer des outils diagnostics pour les phytogénéticiens et les cultivateurs (en bas à droite) une variété de pommes de terre de l’AAC, crue et pelée, avec une chair à coloration violette]

LA PERSPECTIVE DU NOUVEAU-BRUNSWICK

Entre les visites, la Journée des parties prenantes a permis d’effectuer des présentations sur l’industrie agricole au Canada Atlantique, sur les projets de recherche en cours au CRPT, et sur les options de financement pour les projets menés par l’industrie. À la fin de la journée, un panel de discussion sur Les occasions de l’innovation portant sur les atouts de la recherche du Nouveau-Brunswick, et sur la façon dont l’industrie peut mieux tirer parti de la capacité disponible au Centre de recherches sur la pomme de terre.

« Nous possédons beaucoup de talent et d’expertise au sein de cet établissement fédéral, et nous devrions les aider à en faire la promotion », déclare la directrice exécutive de BioNB et animatrice du panel, Meaghan Seagrave. La conversation s’est déplacée pour parler de la raison pour laquelle les biosciences sont le meilleur outil du Nouveau-Brunswick pour tirer profit de ses forces dans les secteurs traditionnels. « Peu importe où vous vivez au Nouveau-Brunswick, nous sommes une province fondée sur les ressources, dit Joey Volpe, agent de liaison industrielle au CCNB. Nous avons des forces bien précises. Travaillons en ce sens. » Bernadette Fernandes du ministère du Développement économique du Nouveau-Brunswick a encouragé la collaboration entre les communautés de recherche et d’entrepreneuriat, alors que Ken Forrest d’Ignite Fredericton a traité de l’importance d’une meilleure promotion des histoires à succès des biosciences afin d’illustrer les véritables forces de la région.

L’ART ET LA SCIENCE DE LA POMME DE TERRE

Avec toutes ces discussions techniques centrées sur les pommes de terre, il est facile d’oublier que les pommes de terre figurent dans de délicieux plats. La Journée de parties prenantes visant à couvrir tous les aspects pertinents à cette importante culture, les organisateurs ont donc recruté la talentueuse chef Leanne Wiens de LJW Catering afin qu’elle prépare un dîner unique riche en pommes de terre. La chef Wiens a rencontré la chercheure Agnes Murphy afin de choisir six différentes variétés de pommes de terre provenant de la collection d’AAC. La chef Wiens s’est basée sur la science de la pomme de terre afin de guider sa préparation de chaque variété. « Je voulais mettre la pomme de terre en valeur, véritablement représenter sa texture, son goût, et son odeur, dit la chef Wiens. La meilleure façon d’y arriver était de tenter d’en faire plus avec moins. » Cliquez ici pour voir le menu, consulter les recettes et obtenir plus d’information sur chaque variété.

[Photo : (en haut) la chef Leanne Wiens de LJW Catering et Dino Kubik d’AAC (en bas à gauche) les touches finales sur les nids de pomme de terre en trois variétés cuisinées maison (en bas à droite) la chercheure Agnes Murphy discute des pommes de terre avec la Chef Wiens]

PARLONS AFFAIRES

Même si la Journée des parties prenantes était remplie d’activités, l’objectif de l’événement était de démontrer la capacité de recherche et développement disponible et de faciliter le réseautage et les partenariats avec l’industrie régionale. Lorsqu’on a demandé aux invités de l’industrie de nous décrire la Journée des parties prenantes, plusieurs d’entre eux nous ont indiqué avoir découvert de nouvelles synergies avec des chercheurs du Centre de recherches sur la pomme de terre.

La Journée des parties prenantes a été bien accueillie par tous, et il s’agit d’un excellent modèle à suivre pour d’autres établissements de recherche afin d’augmenter leur visibilité et entrer en contact avec l’industrie. Communiquez avec BioNB pour obtenir de l’information sur la Journée des parties prenantes et les possibilités de partenariat pour des événements futurs.

Mots clés